Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-12-22T14:45:34+01:00

Etre malade quand on est obèse (part 2)

Publié par Justine

Pancréatite ....
c'est ce que l'on m'a dit pendant que j'avais des injections de morphine pour la douleur.

Niveau douleur c'est pire qu'un accouchement sans péridurale pour sortir un bébé de presque 4kg avec 18h de travail ....

C'était une petite pancréatite.
On attend 48h que l'inflammation passe.

On à essayé ensuite de me mettre une sonde qui passe du nez jusqu’à l'estomac pour me nourrir, car cela fait une semaine que j'ai rien mangée (bon pour mes kilos c'est pas trop grave) mais je m'affaiblie doucement mais surement.

Sauf que la sonde je la supporte pas. Elle à été retiré. On attend encore 48h (soit plus de 4 jours après le début de la pancréatite).
Le médecin dis que je peux manger.

Personnellement je me sens pas bien, j'ai eu du mal à respirer toute la journée, c'est douloureux, c'est gênant, je me sens super fatigué.
J'essaye de manger, 4/5 cuillère à soupe de bouillon dégraisser.
J'en mange pas plus car je me sens vraiment pas bien.

Au bout d'une demi heure, rebelote, j'ai mal. Mais c'est pire que la dernière fois.
Je vomis tellement j'ai mal, et je hurle.
C'est vraiment horrible.

On me descend en soins intensif, je suis brancher de partout. Les anti douleurs ne fonctionne pas.
La personne qui s'occupe des fortes doses de morphine n'est pas là, il est 22h je dois attendre 8h30 le lendemain matin à hurler de douleur.
A me demander si je ne dois pas pété le verre à coté de moi pour m'ouvrir le ventre pour que quelqu'un fasse enfin quelque chose.
Toute la nuit on me dis que c'est faux, que je ne peux pas avoir mal avec ce que l'on me donne.
Mais si j'ai mal, je ne suis pas une menteuse.

Quand j'ai enfin mon injection de morphine, je vais enfin mieux.
Je suis détendus, j'ai plus mal, c'est chouette.

Pancréatite, encore... mais plus forte que la première.
Le chirurgien me dis qu'ils sont pas équipé pour les cas comme moi, qu'il me transfert.
Ma famille à du batailler pour que je sois transférer à DIjon et pas à Lyon.

J'ai eu le temps de voir vite fait ma fille ce matin là, mais je peux pas la prendre, je suis trop faible.
Je crois que c'est ça le plus horrible.

Quand les brancardiers sont arrivés les infirmières sont venus pour me transférer sur le brancard.

"bah non elle est pas si malade, elle va se transporter toute seule la dame"

Comme j'était dans les vapes j'ai pas captée, je me suis exécutée, alors que j'arrivais pas vraiment à savoir ce qu'il se passais.

Je sais que le transport à été très dure, car j'ai commencer à faire beaucoup de fièvre. Quand je suis arrivée sur DIjon pareil, je suis passer du brancard au lit tout seule.
Les infirmières ont vu que j'était pas bien et ont décider de me laver.

Et c'est tout ce que je me souvient des 5 jours qui ont suivis.
J'ai alleterner épisode comateux à cause de la morphine, fièvre, dodo...

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog